Accueil  |  Qui sommes nous?  |  Nous contacter  |  FAQs  ASSOCIATION
MAGASIN FAMILIAL > L'art du "nakashi"

L'art du nakashi est une lourde procédure. Il faut trouver d'anciens objets en métal (pots, vases, urnes etc. en cuivre, bronze, laiton etc.), les nettoyer et les polir, concevoir des motifs très détaillés à l'aide d'un clou et d'un marteau, ensuite noircir les pots avec de l'acide puis d'un chalumeau, et enfin ajouter du calcium dans les trous pour les blanchir. Il faut beaucoup de temps pour terminer un objet, et bien sûr beaucoup de subtilité et de talent. C'est un art unique qui ne se trouve pas dans n'importe quel magasin de souvenirs indiens...

Première étape:

On trouve les objets métalliques dans des petits villages (ou villes) de la région de Bundelkhand dans le Madhya Pradesh, le plus souvent à entre 50 et 300 km de Khajuraho. Par exemple, nous avons déjà récupéré des objets dans les villes de Datiya, Karvi, Chittrakut, Charkari, Chitrayi, Bamnora et Kundarpura.

Les pièces sont parfois vieilles de près de cent ans. Ce sont des accessoires de la vie quotidienne typiques tels que des pots, des boîtes à bijoux, des boîtes à chapatis (pains ronds), des cuillères, des jouets, des articles de décoration de maison etc. Par contre, nous ne recueillons pas de statues mythologiques vieilles de plus de 90 ans, car les utiliser pour créer du nakashi serait illégal: ces vieilles statues en effet sont considérées comme faisant partie du patrimoine historique, et il est interdit de les utiliser à une fin rentable.

Les pièces sont généralement faites en bronze, qui est un mélange de laiton, de cuivre, et parfois d'autres métaux blancs. Certains pots cependant ne contiennent que du laiton, et d'autres seulement de cuivre.

Deuxième étape:

L'objet est nettoyé et poli d'abord avec une lime puis du papier de verre, comme ceci:



Après ce long processus de travail physique, l'élément ainsi poli est lisse et brillant, comme ceci:

Troisième étape:

La pièce est maintenant prête pour la conception du motif en nakashi. L'artiste utilise un clou et un marteau pour créer des dessins très précis représentant des situations de la vie quotidienne religieuse et traditionnelle, tels que:

  • Dieux et déesses hindous;
  • Symboles de la religion hindoue (par exemple le OM ou la Swastika, qui à l'origine est un symbole de chance);
  • L'histoire des maharajas (images de leur vie quotidienne tels que le dîner ou boire avec les femmes);
  • L'histoire des temples de Khajuraho: représentation de positions du Kama Sutra, ou bien scènes de vie des apsaras (c-à-d la toilette, le maquillage, l'habillage, le port de bijoux, etc. des nymphes célestes);
  • Animaux locaux (éléphants, tigres, cerfs, chiens...), oiseaux (perroquets, corbeaux, canards...) et poissons.
  • Quatrième étape:

    L'étape suivante consiste à noircir la pièce. L'artiste utilise un chiffon imbibé d'une solution d'acide sulfurique à laquelle il a ajouté une pincée d'or, d'argent, de métal blanc et de cuivre. L'or et l'argent font la couleur noir, le métal blanc donne de la brillance, et le cuivre fortifie la couleur de sorte que si on frotte la pièce elle ne s'en ira pas. Evidemment, c'est une solution chimique très dangereuse, et l'artiste doit manier le chiffon imbibé avec une longue pince, et avec beaucoup de précaution.
    Cinquième étape:

    La procédure de noircissement n'est pas encore terminée: après le traitement à l'acide, le pot doit encore être brûlé par le feu avec un chalumot, comme ceci.
    Sixième étape:

    Une fois noircie, la pièce est lavée à l'eau:

    Septième étape:

    Quand la pièce est sèche, il faut bien la frotter avec un chiffon et de la pâte de calcium et d'eau. Le calcium ne restera que dans les trous, de sorte que seuls les motifs deviendront blancs.


    Résultat:

    En fait, l'artiste peut utiliser deux sortes de pâte de calcium: dans la première le calcium a été mélangé avec de la boue blanche, pour rendre la couleur de finition blanche et lumineuse. Dans la deuxième, le calcium a été mélangé avec de la boue rouge, de sorte que la couleur de finition est jaunâtre et plus discrète.
    Calcium avec de la boue blanche:

     Calcium avec de la boue rouge:

    Pour un pot de taille moyenne (diamètre d'environ 15 cm), le travail prend environ sept à dix jours. Un grand pot (diamètre d'environ 30 cm) prendra environ un mois de travail acharné.

    Pour voir un échantillon des pièces de "nakashi" que nous vendons, vous pouvez visiter la section objets à vendre.